C'est à peu près 120 piasses la tonne. Grosso modo c'est 80 si tu remplis ton pick-up. Ça, c'est pour la scrap scrap. Pour une scrap qui a de l'allure, c'est plus ou moins 4 piasses la livre. Cop, aluminium. Vous pouvez ben courir les poteaux. Moi, la scrap scrap, ça me plaît.

15.11.08

IL S'EN BALANCE

Faudra que je réécoute l'entrevue, j'ai rien compris. Complètement obnubilée par les fauteuils.

15 commentaires:

Gomeux a dit…

C'est vrai que ça va bien avec ses jambes croisées, le fauteuil gonflé.

Pourquoi j'ai mal au cœur soudainement?

s.gordon a dit…

Ça donne le tourni, hein?

Venise a dit…

Merci de ce moment de pur bonheur ! J'ai ri de bon coeur, mon compagnon aussi, on était tout simplement crampés.
La plaisanterie n'est pas celle dont on parle. J'ai rarement vu deux personnes se contrefoutent autant de ce que l'autre dit. Il se dorment au nez un de l'autre, même pas besoin de se bercer.
L'interviewer, et son parfait contrôle de sa goutte d'eau gonflée, à côté de l'autre qui, comme tu dis, s'en balance. Vraiment hilarant ... et on s'informera ailleurs pour mieux connaître La Plaisanterie.

Gaétan Bouchard a dit…

Y'a l'air d'avoir du fun.

s.gordon a dit…

Venise, c'est un plaisir! :D

Gaétan, le party est effectivement pris. Dans les fauteuils, surtout.

Y'en a sûrement, chez Ikea, des affaires de même. Avis à ceux et celles qui auraient envie d'arrêter de boire tout en conservant le p'tit feeling grisant.

Gaétan Bouchard a dit…

J'ai l'impression qu'on trouve plus facilement ces fauteuils dans les sex-shops que chez Ikea.

s.gordon a dit…

Ah oui? Vraiment?

Et qu'est-ce que les amateurs de sensations fortes peuvent-ils bien faire avec ce genre d'accessoire? Jouer à cache-cache libertin?
"1,2,3 Go pour Jean-Guy... Hum... Jean-Guy..."

helenablue a dit…

Trop de la balle !!

s.gordon a dit…

Héléna! Quel charmant siège pneumatique, n'est-ce pas?

É. a dit…

zzzzzzzzzzzzzz

s.gordon a dit…

À ce point? :)

Inukshuk a dit…

J'ai vraiment compris pourquoi il n'y a plus d'émissions littéraire.

Voilà la matrice originale de l'anti-émission. Chaque seconde supplémentaire use énormément l'auditeur.

(D'ailleurs, je ne me suis même pas rendu compte que l'intervieweur et l'invité se foutaient l'un de l'autre de sa gueule. Bordel que j'ai essayé de comprendre le contenu de ce 7 min. d'entrevue. Je n'ose réessayer...)

s.gordon a dit…

(Je n'ai pas encore eu le courage de les écouter sérieusement. Vais le faire. Faut pas que je fixe les fauteuils, c'est tout. Ne pas fixer les fauteuils. Ne pas fixer les fauteuils.)

Lablondenaturelle a dit…

Je l'imagine tellement sur le cul ! POW ! Se tordant de rire ...

s.gordon a dit…

Pow! C'est ça qu'on a envie de faire, hein? Passer avec une aiguille, et hop.