C'est à peu près 120 piasses la tonne. Grosso modo c'est 80 si tu remplis ton pick-up. Ça, c'est pour la scrap scrap. Pour une scrap qui a de l'allure, c'est plus ou moins 4 piasses la livre. Cop, aluminium. Vous pouvez ben courir les poteaux. Moi, la scrap scrap, ça me plaît.

13.2.10

LES ONZE MILLE SERGE

Ben hâte de voir ça moi.

J'espère ne pas être déçue.

Trop déçue.

En tout cas.


24 commentaires:

helenablue a dit…

itou...

Ichabod Crane a dit…

bonjour, femme des bois.

http://www.youtube.com/watch?v=mndF5e_u5G4

je suis un marin sans expérience qui cherche à parcourir le monde dans les bois. auriez vous une barque et des rames pour moi ?

"au revoir tout le monde, adieu mes amis, adieu!!!... mon ange, dans la rivière" (tim burton)

"tu deviens ce que tu as toujours été, un très gros poisson. c'est comme ça que ça arrive."

- oui, exactement.

http://www.youtube.com/watch?v=EMVs7w3509Q

bise

gaétan a dit…

esse pour vé.
Pensais pas à ce serge là moi.

s.gordon a dit…

Tu pensais à quel Serge? Laprade? :)

gaétan a dit…

Les serge des annonces de biére

s.gordon a dit…

Aaah.

moi et oam a dit…

T'auras qu'à dire à Dantec que je l'attends toujours pour qu'on se pampe la gueule de visu, ce merdeux. Trop facile d'envoyer ses chiens de garde...

bye

McDoodle a dit…

Je suis déçue, je m'attendais à la batt de Serge, évidemment.

Pis le jeune là, le supposé Serge, il ne m'inspire pas. Je propose Forest Whitaker.

s.gordon a dit…

C'est vrai qu'il a un petit air de ressemblance. Pis au pire, tu le bizounes à l'ordinateur. Du 3D, whatever.

(pour les oreilles, *tousse*tousse*)

le crane ancestral a dit…

tite mère, tiens toi pépère, héhé!

le crane ancestral a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=-_7Nhs0SSAc

le crane ancestral a dit…

toujours trop vite
trop de certitudes
jamais de silence
pas de temps pour le doute
ou la question sans réponse
l'acceptation
conscience de sa propre ignorance
foi
pause
errance

comme l'oreille couchée sur le lit de mousse humide
l'abandon

viens me rejoindre

ne les écoutons plus

retrouvons nous

le crane ancestral a dit…

c'est votre discours qui me déçoit

surtout si vous y croyez

vous parlez tout le temps de choses sans intérêt..
dur de s'accrocher à vos choses, vraiment. comprendrai jamais comment vous faites...

poaime :

un jour
à saturation
il s'envoya la quille cul sec

s.gordon a dit…

Ça paraît que tu t'es envoyé la quille cul sec Jipi, on n'a qu'à zyeuter tes comm un peu partout.

Je savais pas que "saturation" faisait partie de ton vocabulaire.

anne des ocreries a dit…

bin moi, j'ai pas pu y aller, le voir,le film, dommage peut-être.....

* a dit…

tu m'en vois tout démuni
(cynique)

quand la biquette "la foi" reprend son élan de redondance, qui sait ou on la retrouvera perchée demain, hein ?
pi c'est pas une foi, juste un mouvement.

dans l'arbitraire tu nais
l'arbitraire tu gicles

te retrouveras ta face explosée dans un fossé
par des petites herbes de passage
innocentes et bienveillantes
comme les gouttes de pluie
l'âme du monde
le don gratuit et désintéressé

reniement perpétuel

pas leur faute
on leur a appris qu'il y avait une justèce

http://www.youtube.com/watch?v=fQkylt8PX5g

la rancoeur du mortel

s.gordon a dit…

Oui.

mort a dit…

oilà

bise

mort a dit…

ce soir
j'espère que t'as les cheveux lisse
et gras
noués sur ton cou
qui tombent sur ta nuque

je serais assis sur le même siège que toi (en imagination)

ça me déprimerait un peu que tu regarderais ailleurs, mais que veux-tu...

je regarderai ton regard se mentir à lui même
plongé dans la télé
se perdre dans un film relatant la vie des gens du nord de l'ancien temps
dans la télé
pendant que je t'attendrai avec peur, anxiété
assis sur la banquise arrière

"si je peux pas l'avoir elle, toute entière, dans un feu de fusion complète
autant me concentrer sur sa couette"
me dirais-je.

tu te retournerais, au bout d'un moment
et tu dirais "hahaha, t'as vu, je l'aime trop, lui!"
et je dirais : "ouais"
(le mec de la télé)

te rappelle la fois ou on s'est tout dit
y'a dix ans
en se croisant ?

si on avait étés vrais
on aurait plongé là dedans
et arrêté de faire semblant
(les regards profonds)

le pire peut-être
c'est parce qu'on s'aime encore
qu'on se supporte en apparté
toi et moi
du haut de nos canapés respectifs
pendant tout ce temps

ce temps qui sert à ce qu'on s'ignore
ne se recontre plus

on a juste peur du feu
tite mère
en attendant
on gère

on génère des cadavres

c'est la loi

bise

en souvenir de nous

mort a dit…

bise cendre tandra

s.gordon a dit…

Bise Jipi.

s.gordon a dit…

Gérons.

mort a dit…

cryogénisons dans l'esprit houblon
oublions l'oubli lui-même

qu'à attendre, coa

pice

chien brun a dit…

tu sais sandra
c'est pas tous les jours dur d'être moi
mais au milieu d'eux
chépas
j'y pense

rentrent en transe
et j'enlève mon slip
un gros connard rigole avec sa bière à la main et dit :
"hahaha! l'esclave, on lui a même pas demandé qu'y s'exécute!"
et j'aurais beau répondre :
"exact, t'as trouvé le bon terme mon gars, le dernier proféré par ta bouche de merde, salope de ta mère!"
qu'y seront tous déjà dessus moi à me charcuter comme un malpropre, alors qu'à travers de moa, je ne faisais que parler d'eux...

bande de trisomiques sans trisomie, de révoltés du beefteak, de larves, de savons applatis dans le milieu de l'univers qui est partout, et que donc y'a pas de sortie..

une larme pour toi!
c'est ma tournée, bise!