C'est à peu près 120 piasses la tonne. Grosso modo c'est 80 si tu remplis ton pick-up. Ça, c'est pour la scrap scrap. Pour une scrap qui a de l'allure, c'est plus ou moins 4 piasses la livre. Cop, aluminium. Vous pouvez ben courir les poteaux. Moi, la scrap scrap, ça me plaît.

12.1.09

C'EST BON DU BON PARLER

Mon achat de la semaine (trois dollars quatre-vingt-dix-neuf sous au Village des Valeurs) :

Frère Jean-Ferdinand (avec la permission des Supérieurs), Refrancisons-nous, Chicoutimi, 1951, 143 pages.

p.34 :

Il dit _________________ Il ne dit pas
Moi, toi ........................................ Moué, toué
Bien, ici..........................................Ben, icite
Grand-maman.............................Memére
Celle-là, ceux qui..........................C'tella, ceuses qui
Droit, froid.....................................Drette, frette
Nid, sceau......................................Nique, siau
Avaler, fermer..............................Envaler, farmer
Des patates pourries....................Des pétaques pourrites
Des fèves au lard..........................Des bines
De la fumée...................................De la boucane
Une couverture chaude...............Une couvarte chaude
Quelle heure est-il maintenant?..Kl'heure kié asteur?
Il pleut à verse................................I mouille à siaux
Un pleurnicheur.............................Un braillard
Par intervalles.................................Par escousses
La balançoire...................................La balancigne
C'est mon camarade........................C'est mon chum
Il est toujours à nous épier...........Il est toujours à nous écornifler
Connaissez-vous mon amie?...............Connaissez-vous ma blonde?
Si tu te trouves à y penser..................Si tu t'adonnes à y penser
Des pastilles de menthe.......................Des paparmannes
Se donner du temps..............................Prendre ça aisé
Lancer des cailloux................................Lancer des roches

p.108 :

Exercices de prononciation

1- Chaque chasseur cherche un Boche chauve sans chic qui chique chichement sa choucroute. Jean sait jaser chez son gendre. Jésus mangeait des fruits chez Zachée. Tu dors, tortue tordue. Je veux et j'exige. Six chaises sèches et douze douches douces. César laisse, ce soir, sécher chez Zachée, sur son sachet, ses dix chaussettes et ses chaussons saucés. Trois fraises fraîches et trois petites pipes fines.

2- Si ces six sangsues sont sur son sein sans sucer son sang, ces six sangsues sont sans succès. Trois gros rats dans trois gros trous croquent trois croûtes.

3- Paragarafaramous est un original qui ne se désoriginalisera pas tant que tous les originaux ne seront pas désoriginalisés. Or, les originaux ne se désoriginaliseront jamais. Donc, Paragarafaramous ne se désoriginalisera pas. Tas de riz tâté, tas de rats tâtant font un tas tentant tâtés par un tas tenté.

p.129 :

Pensées fantaisistes

1- Montrez-vous bien élevé, ne bayez jamais haut......CORNEILLE
2- Si tu veux devenir fort, sois sobre.............................BOILEAU


* * * * *
Dans la même collection :

Jeu d'esprit ou recueil de devinettes
Voici un livre populaire entre tous. Un livre qui vous amusera.
Prix : $0.40

Chaque jour avec Marie
"Pensées mariales" destinées aux chrétiens désireux de mieux connaître, aimer et servir Marie. N'hésitez pas à vous le procurer.
Prix : $0.40

56 commentaires:

É. a dit…

C'est cochooooon !

Gaétan Bouchard a dit…

Qu'i' mange d'la marde y'a pardu à cent miles à l'heure l'bonhomme! I' d'vait être frustré pis s'faire des pipes à lui-même en se contorsionnant. Sa langue m'a l'air tout à fait gluante, rampante et frémissante comme celle d'une vieille fille qui éplucherait des chapelets dans l'attente de l'apocalypse.

La richesse d'une langue, pour moi, se fonde sur la diversité des niveaux de langage. Le français, pour moé, c'est autant la langue de Pagnol que celle de Plume hostie d'tabarnak de calice!

Peuchère!

gaétan a dit…

Ben moué y a rienque pétaques pis balancigne qu'y font pas partie de mon veau qu'à bu l'air. Pis balancigne?!? J'préfère balancine. :-)

s.gordon a dit…

gaétan : Par chez nous aussi c'est balancine. Pétaques!? T'as jamais entendu pétaques? ;) Comme dans "À soué on mange quoi? Des bonnes pétaques avec du grévé."

Gaétan : Ahhh que oui. Ma langue m'est chère, et je la préfère quand elle se lâche lousse.

É : Pas loin de la vérité! Quand je vois des antiquités moralisatrices de même - c'est plus fort que moi - j'ai envie de me corrompre. Y'a des trucs torvisssss là-dedans, z'avez pas idée. À commencer par les illustrations...

Gomeux a dit…

Crissez moué patience ek vos pétaques, asti.

Te prendrais ben une paparmane payampe.

s.gordon a dit…

Plein ton casse, des pétaques, hein :D

Même avec du ti grévé?

À' place d'la parparmanne rose nanane, un ti bonbon à la pétaque peut-être?

s.gordon a dit…

Check ça, Gomeux, j'te fais un lien sur ton propre blog. Pense que j'ai mangé pas mal de pétaque moissi pendant le temps des Fêtes. Ça doit avoir un effet su'l cerveau.

Gomeux a dit…

Cé trop sucré lé pétaques, ça te monte drette dans cervelle.

Moué, je prends ça aisé.
Je fais une cure au brocoli.
Jvas manger des pétaques par tites escousses jcré ben.

s.gordon a dit…

Ouain. Faut pas pousser sa luck.

Inukshuk a dit…

Toutes ces déformations de mots français sont des variations du français bien véniels, à mon humble avis.

Ce qui est plus grave, ce sont les anglicismes syntaxiques qui s'immiscent dans notre langue en imposant une structure qui nous est étrangère.

Un bon livre (même s'il devrait être un peu rafraîchi), c'est l'ouvrage de Gérard Dagenais, Dictionnaire des difficultés de la langue française au Canada.

C'est un des rares Québécois à s'être donné la peine d'explorer les phénomènes linguistiques d'ici sans porter de jugement de valeur.

Un brave homme qui a fait un travail honnête et dont la dédicace me touche: "J'ai fait ce dictionnaire pour mes enfants".

Avec une préface d'Adolphe V. Thomas du dictionnaire Larousse, c'est une belle carte de visite.

Moi je crois aux ouvrages de référence pcq je ne crois pas que nous possédions la connaissance infuse.

Ciao! ;)

s.gordon a dit…

Ouais. Ça me rappelle un truc que j'ai visionné dans les archives de Radio-Can y'a pas longtemps. Un certain Gaston Miron qui parlait de décalquage.

Que celui qui possède la science infuse daigne se lever!

... que nous le bardassions jusqu'à ce que mort s'ensuive.

Venise a dit…

Le livre lui-même est impressionnant. Son vécu. Toute l'histoire contenue dans ces pages vénérables et vulnérables. Je les imagine jaunies et parcheminées. Combien de gens se sont penchés sur ces recommandations pour bien "perler" ?

s.gordon a dit…

Je possède une troisième édition, Venise!

Tiens, je partage un extrait avec toi puisque notre sexe nous porte aux confidences.

(Tousse tousse)

Dans une portion qui s'intitule "Prêtons l'oreille à la jeune fille qui parle bien sa langue", il est mentionné :

Qu'elle doit dire "des lèvres gercées" plutôt que "des lèvres craquées", une "capeline" plutôt que "une capine", une "robe décolletée" plutôt que "une robe écolletée", un "vagabond" plutôt que "des courailleux", des "racontars" plutôt que des "placotages", une "bague de fiançailles" plutôt que "une bague d'engagements", "je suis défâchée" plutôt que "je suis déchoquée" et "c'est une bavarde" plutôt que "c'est une bavasseuse".

C'est, hum, (pour emprunter un terme à Shuk et rester décente) quelque peu défraîchi, n'est-ce pas? Les préoccupations prêtées aux jeunes filles sont saisissantes. Un régal!

Elmérildée, watche les courailleux passke ça bavasse su'l parvis. Écolletée d'même, à quoi cé qu'tu penses don?

;)

Appels d'air a dit…

Ne vous refrancisez surtout pas.

Venise a dit…

En partant le "Prêtons l'oreille à la jeune fille qui _ _ _ _ _ bien sa langue" le parle serait remplacé par un autre mot. Je laisse l'imagination vagabonder.

Mes oreilles aiment le langage ancien est plus sonore, plus coloré, plus joyeux que le nouveau. Mais notre nouveau, un jour, sera le plus ancien, et là nous prêterons l'oreille à une Nathalie Cauchon-Bouchard et elle nous parlera de ses studs, ses leggings, ses rastas ...

s.gordon a dit…

On parle déjà le frança, Appels d'air! ;D

Venise, j'ai beau réfléchir fort fort à ta devinette, rien ne me vient à l'esprit. Ça doit être typique du 3e décan, enfin, j'sais pas, j'dis ça d'même, tsé. Je te tends la perche pour nous révéler la solution.

Y'a du bon dans tout. L'ancien, le nouveau. Mon humble avis est qu'il faille en user librement, quand ça nous chante, tout en cherchant à bonifier nos connaissances basiques. Maudit que c'est plaisant!

s.gordon a dit…

Perle?

Venise a dit…

Je suis tout à fait d'accord, prendre le meilleur des deux.

Oh, c'est une petite blague coquine : O F F R E . Une petite allusion au fait que nous sommes un peu plus dévergondées qu'autrefois.

s.gordon a dit…

Mais c'était chose courante à l'époque! Pense à l'eucharistie et aux rondelles de pain azyme!

Ouais. Bon. T'as tout de même raison.

helenablue a dit…

Vrai , je suis pour le mélange , va savoir ce qui est nouveau de l'ancien !
L'essentiel est d'avancer vaille que vaille !
Néanmoins , si je puis me permettre , vin aidant , pardon miss Ô , à force d'envaler de la boucane, j'en viens à me demander comme on dit par icitte si tout cela c'est du lard ou du cochon , les pétaques pourries , je vous assure trés chére , c'est d'un mauvais goût ! Sauf que quand tu te les prend en pleine poire , là ! par escousses , tu t'interroges grave sur l'humain , pas tous une couvarte , non, même que ça peut sentir la parparnne !
Ma ! Comment cela se fait-il que se soit si compliqué merdouille et crotte de bique à ressort d'être en relation !
J'aime les mots , les écrits et les livres , le bon vin aussi et l'amitié ...
Et je m'interroge sur le fait que ce ne peut pas être simple !
Chum or not chum !
Jez sais , il faut juste prendre ça aisé , tsé quand t'as le coeur à lancer des roches , frette , même de la boucane par escousses ça ne le fait pas !
Je sais pas vous dire autrement , mais pourtant je garde espoir , petite chose du Nord de la France !
Tous mes chum(s) ?
Enfin pour moi!

helenablue a dit…

Hum ... Et la jeune fille qui -----de sa langue !
Ca me fait penser , pardonne moi Sandy , à ma grand-mère qui tenait très sérieusement ce propos , qui me fait bien rire today :
Petite , tu sais , on tiens les hommes par la bouche !!
M'a jamais parlé de la langue !

s.gordon a dit…

Woah. Y'a trop de stock là-dedans. Je commence par où? :D

D'abord, lâche le vin pis prends-toi une paparmanne. Kossé je dis.

Lâche les paparmannes pis verse-toi un peu de vin. Paraît que ça fait décoller les roches coincées dans l'aorte. Mais pas trop, tsé, espèce de grande chose du Nord de la France! Prendre ça aisé, c'est plus facile à dire qu'à faire. Ça nous empêche pas d'essayer.

s.gordon a dit…

Par chez nous, c'est par le ventre ;)

helenablue a dit…

Right , Sandy ! On tente , on essaye ...
On fluidifie !

helenablue a dit…

Pas mal le ventre !!
:)

et évidement je pense à ventriloque !
scuzy!

s.gordon a dit…

Vous voulez pas m'appeler Hermandine pour une tite escousse?

helenablue a dit…

Hermandine ?

Inukshuk a dit…

Ça jacasse fort par icitte! ;)

helenablue a dit…

Hey ! Dear !! Vous icitte dans cette jacasserie , welcome !

s.gordon a dit…

Tiens tiens, v'là Shuk l'homme au visage boucané ;D

Inukshuk a dit…

Derrière un écran de fumée...

helenablue a dit…

hum ... boucané certes , mais pas fumeux !

s.gordon a dit…

Ah oui, pardon Shuk :) Derrière un écran de fumée.

Inukshuk a dit…

Je passais comme ça. Ça me rappelle les voisines qui parlaient avec ma mère entre les cordes à linge...

Le monde change pas... ;)

helenablue a dit…

Sandra , avant que j'allonge mon grand corps ; Hermandine ? dis-y ?

helenablue a dit…

Si , le monde change ... mais pas les cordes !

s.gordon a dit…

Shuk, tu t'arranges pour finir avec une corde à linge autour du cou.

Hermandine, Héléna, c'est mon vrai prénom. Vous pouvez l'utiliser maintenant. Nous sommes suffisamment proches, non? :D

Inukshuk a dit…

Superbe prénom!

J'croyais vraiment que tu t'appelais Sandra Gordon...

s.gordon a dit…

Le monsieur derrière l'écran de fumée : faut lire entre les cordes hein, chuis pas violente ;)

helenablue a dit…

Ok ! Hermandinequejepeuxmêmepasycroiremaisquecelaimportesipeutantjesuisbieniciteunniquequimeremonteparescoussesetj'mefousdeceusesquiviendraientavoirqueqchoseàyredire!

Hermandine !

Love
Simone

s.gordon a dit…

Hé bé voilà!

Now faut que j'aille étendre mon linge sur la corde à linge. Fait moins trente mille dewor, ça sèchera jamais!

Inukshuk a dit…

Ben oui, j'avais déjà décodé ça, Hermandine.

s.gordon a dit…

Ma tête de Jerold, toi.

Inukshuk a dit…

De kessé, une tête de Jerold? Ça manque à ma culture. Yo.

s.gordon a dit…

Décodeur. Jerold.

Mouain. Pas fameux.

s.gordon a dit…

J'accepte de vieillir!

helenablue a dit…

Pourtant , y'a pas photo , c'est quand même pas si facile , de vieillir !

Inukshuk a dit…

J'suis mûr pour la chaise berçante à soir.

À la revoyure!

s.gordon a dit…

Tchaou tchaou.

helenablue a dit…

Ciao Inuk ! Fait de beaux rêves !!

Je vais mettre mon grand corps vieillissant sous la couette , passé minuit icite , carrosse redevenu citrouille !

Bises Sandra Hermandine ,

HelenaSimone .

Venise a dit…

Seigneur, vous en aviez des couvartes à étendre ! Moi qui passais ici par hasard pour ramasser ma débarbouillette !

Pis mon sac de pétaque sèche archi gelé de sécheresse.

À revoyure !
De l'écornifleuse.

s.gordon a dit…

Le Frère Jean-Ferdinand ne serait pas fier de moi, là.

Mais TABARNAK QU'Y FAIT FRETTE DEHORS. Les mitaines doubles s'imposent, les combines, le capuchon ek une tuque Ski-Doo de 1976 en dessour.

Nina louVe a dit…

cool, j'envois le lien à Piotrevski, mon bel ami bruxellois. comme ça quand je reviens...he's ready to talk !

s.gordon a dit…

Cool! Y'a une tuque Ski-Doo à me vendre?

Nina louVe a dit…

nan miss, ni tuque à ski doo ni cordes à langues.
chez P. el belge, on a besoin que d'une bonne paire de godasses de cuir en peau de lunes, pour errer, des heures, dans les musées, les rues, les mots. . .

s.gordon a dit…

J'm'habille comme'faut pis j'vais zyeuter ça.