C'est à peu près 120 piasses la tonne. Grosso modo c'est 80 si tu remplis ton pick-up. Ça, c'est pour la scrap scrap. Pour une scrap qui a de l'allure, c'est plus ou moins 4 piasses la livre. Cop, aluminium. Vous pouvez ben courir les poteaux. Moi, la scrap scrap, ça me plaît.

6.1.09

NATIVE MOMENTS

Quand elle sortit sa carte de membre, Pascale voyait bien que quelque chose n’allait pas. Les bibliothécaires se jetaient des regards code violet du genre paix-troublée-dans-lieu-sacré. Un usager crut bon leur dire bah, un gars qui se parle tout seul. Mais c’était trop tard. Le gardien de sécurité se pointa pour virer le pauvre type qui ne faisait que manger une barre Mars dans le hall d’entrée.

Vos livres sont dus pour le 27 janvier.

Okay. Merci.

En sortant de là elle croisa le mec qui, en beau joual vert, s’en prenait au monde entier en vociférant quelque diatribe inintelligible. Elle le regarda avec insistance, comme si elle souhaitait qu’il lui adresse la parole, mais non. Il disparut au MacDo.

J’filais tchille, tant pis pour lui.

Et elle entra dans la petite succursale de la Société des Alcools, non loin de là. Son sac lui sciait l’épaule.

I dance with the dancers and drink with the drinkers,
The echoes ring with our indecent calls, I pick out
some low person for my dearest friend,



qu’elle lut par hasard en attendant de passer à la caisse.


80 commentaires:

s.gordon a dit…

Ça fait que. C'est ça. Tsé.

McDoodle a dit…

Hee-haw!
Bonne année Miss Gordon.
Eh ben. Le bon plan toi. Y'a pas longtemps, j'ai fait la même randonnée et je m'étais aussi chiée l'épaule à cette succu-saq. Le barjo, y dansait au niveau 4.

s.gordon a dit…

Une saprée belle 2009 pour toi, miss Doodle. Word over all, beautiful as the sky! Niveau quatre, niveau quatre, indeed.

Mistral a dit…

C'est ça indeed, Sandy. Du premier à la dernière. Straight long line de Feuilles d'herbe...

O Captain! My Captain!
O Captain! My Captain! our fearful trip is done;
The ship has weather'd every rack, the prize we sought is won;
The port is near, the bells I hear, the people all exulting,
While follow eyes the steady keel, the vessel grim and daring
But O heart! heart! heart!
O the bleeding drops of red,
Where on the deck my Captain lies,
Fallen cold and dead.

O Captain! My Captain! rise up and hear the bells;
Rise up-for you the flag is flung-for you the bugle trills;
For you bouquets and ribbon'd wreaths-for you the shores a-crowding;
For you they call, the swaying mass, their eager faces turning
Here Captain! dear father!
This arm beneath your head;
It is some dream that on the deck,
You've fallen cold and dead.

My Captain does not answer, his lips are pale and still;
My father does not feel my arm, he has no pulse or will;
The ship is anchor'd safe and sound, its voyage closed and done;
From fearful trip the victor ship comes in with object won
Exult, O shores, and ring, O bells!
But I with mournful tread,
Walk the deck my Captain lies,
Fallen cold and dead.

s.gordon a dit…

Comprends pas l'angla, stie.

;)

s.gordon a dit…

Ça va être long avec Reverso, mais j'vas ben en venir à boutte.

Mistral a dit…

O Capitaine ! Mon Capitaine !
O Capitaine ! Mon Capitaine ! Finie notre effrayante traversée !
Le navire a tous écueils franchi, le trophée que nous cherchions est conquis
Le port est proche, j'entends les cloches, la foule qui exulte,
En suivant la stable carène des yeux, le vaisseau brave et farouche.
Mais ô cœur ! cœur ! cœur !
O les gouttes rouges qui saignent
Sur le pont où gît mon Capitaine,
Étendu, froid et sans vie.

O Capitaine ! Mon Capitaine ! Dresse-toi, entends les cloches.
Dresse-toi - pour toi le drapeau est hissé - pour toi le clairon vibre,
Pour toi bouquets et couronnes enrubannées - pour toi les rives noires de monde,
Vers toi qu'elle réclame, la masse mouvante tourne ses faces ardentes.
Tiens, Capitaine ! Père chéri !
Ce bras passé sous ta tête,
C'est un rêve que sur le pont
Tu es étendu, froid et sans vie.

Mon Capitaine ne répond pas, ses lèvres sont livides et immobiles;
Mon père ne sent pas mon bras, il n'a plus pouls ni volonté.
Le navire est ancré sain et sauf, son périple clos et conclu.
De l'effrayante traversée le navire rentre victorieux avec son trophée.
O rives, exultez, et sonnez, ô cloches !
Mais moi d'un pas accablé,
j'arpente le pont où gît mon capitaine,
Étendu, froid et sans vie.

É. a dit…

Hiaaaa hiaaa hiaaaa ! Dernière fois que je suis allé chez Chapters, y avaient pas un seul Walt Whitman.

Mistral a dit…

Chapters, en France, c'est un marchand de vin cheap.

s.gordon a dit…

Ahhh. Thank you so much, Christian. Now I understand. Two five four...

Ça c'est pas Hee-Haw, Éric. Vraiment pas. T'en amènerai un dans' valise de mon big wheel.

Mistral a dit…

Laisserez sortir Blue, itou, si ça adonne.

s.gordon a dit…

Moi ça m'adonne pas. Toi?

É. a dit…

Chouette. En allemand, si possible.

Mistral a dit…

Moi non plus, j'ai pas le temps, Johnny Bee est ici, pis c'est pas une joke.

Y dit Bisous aux Corpuscules...

É. a dit…

Dis bonjour à Johnny B.

s.gordon a dit…

Salute, then! Begrüßung!
M'en vas pelleter.

É. a dit…

Hey ! Si tu parles allemand, tu obtiens moitié-prix sur l'inscription à l'expédition.

s.gordon a dit…

(Tousse tousse) Beschriftung war schritt kostenlos?

É. a dit…

Gänzlich kostenlos eh, Kartoffel.

Mistral a dit…

Vortexviolkswagen. La valise est en avant.

Mistral a dit…

Message transmis et idem de lui, Mac.

s.gordon a dit…

Sainte-Purée, j'ai mon voyage!

É. a dit…

Aa zu machen zu lachen !

Mistral a dit…

Ich Bin ein Lamborghini, but herr OberMacKumbersturmandrang fokt ituhp!

s.gordon a dit…

Eine Minute von Lachen entspricht um zehn Minuten von Joga.

s.gordon a dit…

Christian, j't'achète les pièces pour vingt piasses.

Mistral a dit…

Déduis-ça du règlement de divorce. Les pièces, Mac les a dans ses selles. De bécyk.

s.gordon a dit…

Hum. J'en parlerai avec mon avocat.

(Das ist, dennoch unglaublich, dieser Typ des Besuches hat und es beschäftigt sich mit seinem Computer.)

É. a dit…

ich begreife nichts, aber ich bin glücklich.

s.gordon a dit…

DMIB!!

(Das Maul in Blut)

É. a dit…

Ay, lo siento ! La boca en sangre !

s.gordon a dit…

Éric, no olvides tu fular, apariencia que es el invierno en tu casa.

Traduction :
Attache-toé au ras l'cou, Éric, apparence qu'y fa frette en ?%?&$&%chevous.

Ciao ;)

Mistral a dit…

LBES!!!

No habla sangria botta grossa plata de pinottes would be nice. And you know me, si? With a lot of rhum!

s.gordon a dit…

Ça y est. C'est là que nous reNeisson.

Mistral a dit…

Toutes ces bazous-là finissent dans ta Cour anyway, Nissan Dee. Will you marry me? Again? Before we finalize the divorce? And we could find room next to Blue for our lawyers. She likes to meet eligible young barristers.

s.gordon a dit…

Blue fait dire qu'a préfère le charme discret et rustique d'Ovide Plouffe.

Mistral a dit…

Rustique, Ovide Plouffe? Aussi ben dire que Julien Sorel est un porteur de buckets à pisse à la Cour du Roi-Soleil...

s.gordon a dit…

Ben oui, imagine-toi donc! Lui ai dit wowo ma grande, vient s'assire su'l studio, on va se mater les films pis la série télévisée pis on en reparlera après de la rusticité du bonhomme. D'après moi elle l'a mélangé ek un autre. ;)

Mistral a dit…

Aaaaaahhh! A doé parler d'ovide Coutu, le Survenu!

s.gordon a dit…

Ouin. Vaut mieux ça que Jean-Nicolas Poireau l'inaperçu.

Mistral a dit…

On l'apercevait souvent au Marché Jean-Talon les matins estivaux parmi les poireaux et les KiwiReddygo et les Camérios! Il se cachait en juillet derrière un verrat, fin septembre derrière deux verreaults: en ce temps le fromage Chez Hamel n'avait pas encore été aspergé d'Eau de Javel et Jean-Nicolo devenait gros.

Did you know that Francis ain't no fool?

helenablue a dit…

LBES : La Blue En Sang !!!

Sang bleu , C'est quoi tous ces Ovides ? J'en perds mon latin !!

s.gordon a dit…

Pourquoi j'ai le goût de manger de la tartiflette tout d'un coup, moi?

helenablue a dit…

:-)

Mistral a dit…

Blue, you're a damn good sport. Jamais vu ça. Chu pu capable de te tirer la pipe, là, pis Sandy pareil. T'es initiée.

s.gordon a dit…

Publius Ovidius Naso, nez proéminent. Nez proéminent, grande intelligence.

s.gordon a dit…

On envoie les faire-part?

Mistral a dit…

You see, Blue, Sandy, she needs fresh meat. Well, she needs meat, freshness is not that important, but if my meat will do, she'll bite it right off the bone.

Mistral a dit…

If you could ship some tartiflette, like, ReaL Faaast, Bluuuuueeeee.....

s.gordon a dit…

T'es... t'es pas végétalienne, toujours ben?

helenablue a dit…

Ah ! non , de ce côté , je suis assez plurielle !!
Tartiflette ,tarteàlacréme, tarteausucre , tarteentoutgenre !!

Mais pas de tarte bleue ! Là, ya comme un rejet !

Scuzy !

s.gordon a dit…

Le rejet de la tarte bleue. Oui, je vois. C'est nullement masculin pluriel ça.

Mistral a dit…

Fais une tarte au steak bleu saignant, c'est pas compliqué. Sinon Sandy aiguise ses couteaux sur les chenêts, là, et moi je grelotte même s'il fait chaud comme chez le Yable.

helenablue a dit…

Je n'ai de masculin que sans doute un vieux fantasme , et là , je ne plaisante pas !
Et in fine , j'apprécie aprés un long , long et long cheminement d'être une femme ! Du moins en apparence !!
parce que c'est pas si simple même en liberté !!

Mais aucun rejet masculin , ou peut-être vraiment trés lointain , une grosse déception ancrée bien profond , sinon ! A part la tarte bleue et la cervelle , je mange de tout !!

s.gordon a dit…

Schlak! schlak! schlak! Hein? Vous disiez?

Ça fait peur, vite faite de même, mais le truc c'est de se tordre un orteil (un doigt de pied, Blue) synchro ek le taillage. On s'en rien, garanti. Frais d'même, c'est tendre tendre tendre.

s.gordon a dit…

Sent rien, dis-je bien.

helenablue a dit…

BOn ! Ok les gars , c'est quoi le morceau que vous voulez griller là , amateurs de viande !!
Allez , faites votre choix , un doigt de pied ,
J'ai mieux à vous offrir , allez , dîtes ...

s.gordon a dit…

D'la cervelle, c'est bon. Moi j'aime pas les cerises.

s.gordon a dit…

Les gars?

Christian, j'veux ben.

Mais moi? Hein?

helenablue a dit…

Tu veux dire les pruneaux ?

s.gordon a dit…

Non, non. Pas les pruneaux : les cerises. J'hayis les cerises (ah que ça fait du bien).

Mistral a dit…

Toujours dit qu'il fallait pas laisser ça en liberté. Toutes ces femelles qui sont pas dans des valises de chars, ça manque de naturel.

helenablue a dit…

Oh ! pardonne moi Sandra , dans le feu de l'action , j'ai perdu la tête , du moins le peu qu'il m'en reste !
Le(s) gars et la Belle de la cour ...

Scrap ,
Blue

s.gordon a dit…

En v'là une autre qui va finir sur Citation point com, Christian.

Mistral a dit…

Ils me versent une cenne sua piasse.

helenablue a dit…

Hum ...
Ca manque de naturel ?
Je m'interroge ?

Et de quelle liberté il parle , là l'Hombre ?

s.gordon a dit…

Ouain. L'Hombre, hein?

Mistral a dit…

L'Hombre de vot Hien, kin. Variation Brel, parhe h'ai encore pardu mon denthié.

helenablue a dit…

LBES !!!

s.gordon a dit…

Machen Sie mich daran denken, meinen Vertrag mit Videotron. Zu kündigen, das hindert mir, ganz das zu bearbeiten. Aber ich mag Ihnen, Sie kennen.

Ah la la.

Mistral a dit…

Low Blow es Saturn, La Blue En Sang, Les Betteraves Écoeurent Sandy.

Pas sorcier.

Les filles: allez siouplè vous coucher. I'm tired et sans de patience, et le fouet est juste-là suspendu au-dessus du Plat de Bines, j'ai pas envie de me lever pis être obligé de...

Surtout su toé! Baisse ta jaquette, cocotte!

Awaye. Scrammez dans vos chambres. Love you moé itou.

s.gordon a dit…

Da, ist aufreizend

Good night!

Mistral a dit…

Bizz, Babe.

Chu crevé.

s.gordon a dit…

Ein Nachtkleid erhebt sich. Aber nicht das Gegenteil.

Mistral a dit…

Woo... J'ai pas encore figuré si aufreizend signifie irritant, provocant ou excitant! Ich Niet bin som fucqink macshink, liebe.

Mistral a dit…

Don't write things like that. You know how horny I get.

s.gordon a dit…

Zut! J'ai voulu dire "aufmerken". Me suis trompée de quelques touches.

Venise a dit…

J'arrive toujours après consommation moi.

Mais je peux pas partir avant de t'avoir félicité Sandra Sandy S.Gordon, tu sais pas trop trop l'anglais, mais mozeuse que tu parles bien l'allemand !

s.gordon a dit…

Merci Venise. En effet, l'allemand et moi ne faisons qu'un ;)

(quel subterfuge, 'tain. C'est nickel chrome mon truc)

Mistral a dit…

Mes femmes prennent langue!