C'est à peu près 120 piasses la tonne. Grosso modo c'est 80 si tu remplis ton pick-up. Ça, c'est pour la scrap scrap. Pour une scrap qui a de l'allure, c'est plus ou moins 4 piasses la livre. Cop, aluminium. Vous pouvez ben courir les poteaux. Moi, la scrap scrap, ça me plaît.

6.3.09

INTERSTICE










« Tu sens bon en tabarnak! » demeure un de mes préférés. De compliments. Transparent et direct. Ça a le mérite de surprendre. Ouin. Je préfère le simple assumé au laborieux mal maîtrisé.

« Vous êtes patiente », m'a-t-on dit ce matin. Ah ouin? J'trouve pas, moi. Regarde mes ongles comme il faut. Ai l'air moins zen, hein? « Euh. » C'est ça. Y'a juste le bonhomme Pfizer qui est content-content.

J'ai le teint orange. J'ai gobé cinq livres de carottes cette semaine. Chop-chop-chop-chop-chop-chop (j'prends pas les tites carottes déjà coupées, ça goûte que dalle). J'remplis un gros plat Tupperware, j'mets de l'eau dedans (ça garde le crountch, n'est-ce pas) et je le pose sur feu le spot du récipient à cendres, à ma gauche, sur mon bureau. Est-ce qu'on peut s'intoxiquer aux carottes?

De kessé pour toffer la run? Outre les carottes et le zigonnage de matrices? Je lis. Devrais-je dire je relis. (Est-ce que vous vous sentez cheap de relire un livre? Y'en a tellement à lire, j'veux dire. Tellement enthousiaste que j'en arrache des pages sans le faire exprès. Diantre, c'pas de ma faute : un matador en livre de poche tsé. J'entends craquer sa colonne de temps en temps, mais j'ai pas le choix. Faut le torde les mains nues pour jouir de son contenu.)

Anyway. Bonne fin de semaine.

Tout est sous contrôle. Over.

45 commentaires:

Yvan a dit…

J'ai fait des recherches et pas d'intoxication aux carottes possible.Tu seras juste un peu plus bronzée que les faces de cadavres québécois qui sont pas allés dans le sud cet hiver.

Sais-tu quoi?
Tu sens bon!

s.gordon a dit…

Merci pour la recherche, Yvan. Un beau teint orangé comme ceux et celles qui ont abusé des cabines de bronzage, UV all dressed, le cancer de la peau en moins.

Terrible, tu es d'une luminosité naturelle :)

McDoodle a dit…

Mais tu risques d'avoir les cheveux orange comme moi et bonus, de vouloir suivre le lapin dans le fond du terrier... are you experienced?

Relire?
Ouaille phoquing nut!

Courage, y'a une carotte au bout mais j'sais ben pas laquelle.

É. a dit…

C'est Scribbner, non, qu'a Roth ?

Inukshuk a dit…

On pourrait-ty sawoir de quoi tu lis?

Inukshuk a dit…

Les jeux de mots sont une réelle épidémie... Hé!

s.gordon a dit…

Oh oui, une tignasse orange avec plein de bonus.

Ça fait dix minutes que j'essaie de faire un jeu de mots avec carotte. Nan. Pas capab' respire encore même si y'é pas fort.

Dis-le Shuk, que tu aimes ça sortir ton beau parler du garde-robe quand tu passes me voir. Hein? ;D

Inukshuk a dit…

C'est mon vice caché... :shame:

s.gordon a dit…

C'est vrai, hein? Eux autres, là, ça vient d'même, vite fait, pis moi chuis là à bizounner pis à fouiller dans le dico des rimes et assonances. Pfff. :)

Inukshuk a dit…

À part ça, yé temps que tu viennes laisser ton écot sur mon blogue.

Les deux derniers billets devraient t'intéresser.

C'est pas un ordre mais, genre tsé-veux-dire...

Inukshuk a dit…

Je cré pas au bizonnage de mots: faut qu'ça vienne tout seul, sinon ça vaut pas la peine.

C't'important c'que j'viens d'dire...

s.gordon a dit…

Ouin, hein, genre tsé-veux-dire.

Pis exit donc la shame.

É. a dit…

Ben quoi, c'est à DOodle qu'y faut demander ça, elle fait un jeu de mot chaque fois qu'a rote.

s.gordon a dit…

Hein? Tu te casses jamais le moineau, Shukman? Wow. Là, tu m'impressionnes. T'attends que ça vienne, pof, comme ça, sans effort?

J'suis pas sortie des carottes.

s.gordon a dit…

Bon. T'as vu ça? Ça lui prend plus de temps le taper su'l clavier que d'y penser.

s.gordon a dit…

He's the MollomolletsMellowMan.

É. a dit…

Suffit de se ploguer sur le tube, hercule !

Inukshuk a dit…

Y faut avoir l'humilité de se brancher sur une pensée automatique.

Les pures constructions de l'esprit ne mènent nulle part.

Le penseur du Net qui ne s'essoufle pas pantoute.

s.gordon a dit…

Les jeux de mots ne mèneraient donc nulle part, Shuk?

Inukshuk a dit…

Y en a qui ont une tournure d'esprit naturelle comme ça.

Moué, c'est pas d'même que j'fonctionne.

Un de mes plus vieux potes, D Rimeur, est un maniaque des jeux de mots.

J'ai jamais compris cette tendance... Réellement, je me situe à l'autre extrémité de ce monde voué à la lubie lexicale.

É. a dit…

La vraie pensée du jus de mot est vertigineuse, car haute.

s.gordon a dit…

:D

Inukshuk a dit…

Je suis donc d'une nature bien basse... Et je m'en réjouis... :lol:

McDoodle a dit…

Déjà été carotteenager mais à force d'épurer, me voilà à 18 ct.

Y'a des thèmes desquels on peut prélever des carottes de calembours mais celui-là.. po facile je trouve. Mais y'en reste !

Take care hot girl

Gaétan Bouchard a dit…

Quand on mange trop de céleris on devient-tu vert tendre?

s.gordon a dit…

Uhm. Peut-être bien. Viens pas me dire que tu te bâdres avec ça, Gaétan. ;D

Venise a dit…

Est-ce qu'à manger trop de bananes, on rit jaune ? Moi, j'sais pas. Et j'aime autant pas le savoir, des fois qu'une envie de betteraves me viendrait sans crier gorge (mon jeu de mots).

Mais peut-être que le problème se trouve ailleurs. C'est peut-être parce que tes branches de carottes séjournent longtemps sur feu le spot récipient à cendres. Un tan de petite rousse cendrée avec ça ? Ou sacrement tannée de se retenir de fumer ?

Non, mais y paraît qu'on pouvait faire des jeux de mots !

Venise a dit…

En plus de simplicité : lâche pas a carotte, que tes efforts s'envolent pas en fumée ... :)

É. a dit…

Qui c'est qu'a raté ses carreautés ?

s.gordon a dit…

Merci Venise, j'apprécie. Pas de fumée, naon naon naon.

Par contre, je vois que certains ici d'dans sont en feu!

:D

lhiverakhartoum a dit…

Ça goûte vraiment plus les pas bébés carottes? Je m'y connais si peu en termes de carottes!

s.gordon a dit…

Ahhh d'la visite! Sors le banc, Gérard! :)

Les bébés carottes deviennent gluantes dans le temps de le dire. Qui a le goût de manger des carottes gluantes?

Venise a dit…

Tu touches à ma question existentielle de bêta carotène : pourquoi elles deviennent gluantes, ces bébés carottes ?
D'habitude, des bébés, c'est pas gluants. Ou à la naissance seulement.

Jusqu'à ce que le mystère soit élucidé, j'en mange pu moi non plus.

Gaétan Bouchard a dit…

Essayez de faire cuire les minis carottes juste pour voir... Ils mettent un hostifie de produit chimique (benzoate de sodium?) là-dedans pour qu'elles demeurent croustillantes et ce produit les empêche même de ramollir après avoir bouilli pendant deux semaines à feu très élevé. C'est comme manger de la roche. Ça finit dans l'estomac cette marde-là.

Effectivement, les carottes naturelles ont meilleur goût et n'y voyez pas une allusion à un passe-temps sexuel.

helenablue a dit…

Crois-tu qu'à boire trop de petit lait , on devient chévre ?

s.gordon a dit…

Vrai, Gaétan! You see, Venise? Gluantes au frigo, d'la roche en cuisson.

Ah ça, je sais pas non plus, Héléna. Mais je sais qu'une trop grosse quantité de protéines animales constipe. J'imagine que t'en es pas rendue là :)

Flash Gordon a dit…

À une certaine époque, je fumais des pelures de bananes (ma période kingkong), c'était pour moi un substitut au cannabis... Question, est-ce que la carotte râpée et séchée ferait un bon succédané au tabac? Cependant, à lire tous les commentaires sur les gluantes carottes dures, j'arrive à en douter.

s.gordon a dit…

Flash. Tu l'as, la question aujourd'hui, toé. Uhm. Essaye la carotte de tabac : tu pourrais chiquer comme les cowboys. Un cowboy méphistophélique :D

Par ma faute, les ti-sacs de beubé carottes vont accuser une chute de vente dans les supermarchés. On va m'accuser de ralentissement de l'économie en matière d'ombélliféracées. Mauvaise citoyenne!

Je mange ma ration carotidienne pis le carotène ne me monte à la tête. Mais j'ai comme genre le goût d'me BATTRE!!!!

Nina louVe a dit…

re-lis miss Gordon, relis relie tant que tu peux.
on s'en fout de ces millions de verbes qui attendent en librairie.

la ville aussi on la re-marche moult fois.
la peau de l'autre itou

marges paragraphes relus
se déshabillent de leur quatrième couverture
pour ton printemps neuf

s.gordon a dit…

Hum. Vrai :)

Elle ne louvoie pas, cette Nina.

Nina louVe a dit…

nan. pas ces temps-citts. (smilz)

ici louvée sur canapé chaud, en plein gavage de BD belges. sinon, ai pondu tantôt, en catimini, top gamine, tranquilla, de quoi qui rime pas, qui joue pas à défaire les sens, une tite nouvelle de 1000 mots. faisait longtemps.
ça jute.

à plouss !

Inukshuk a dit…

j'haïssais les livres de la collection Marabout: la reliure craquait à tout coup!

s.gordon a dit…

Ben oui, hein. On n'aime pas ça en perdre des bouttes.

Envoye. Rouvre donc ton blogue, là :D

Inukshuk a dit…

J't'en train de mijoter kèke chôse. Sur un autre serveur... Passe que y a des livres qui faut que je parle... Genre Hotel California: histoire du rock américain des années 1965 @ 1980.

À suirrrreeee...

s.gordon a dit…

Okay :)