C'est à peu près 120 piasses la tonne. Grosso modo c'est 80 si tu remplis ton pick-up. Ça, c'est pour la scrap scrap. Pour une scrap qui a de l'allure, c'est plus ou moins 4 piasses la livre. Cop, aluminium. Vous pouvez ben courir les poteaux. Moi, la scrap scrap, ça me plaît.

29.3.09

PSYCHOTROPE STUPÉFIANT

D’abord, j’ai dit non.

No way. Heille. Je viens de me sevrer de quelque chose que je lui ai dit, y’est pas question que je me rembarque dans d’autres choses. La liberté, tsé. L'indépendance. Ef-fi-fi-enne-ni-ni, Feni. Ah envoooye, juste une fois. Essaye, au moins. Si t'aimes pas ça, je t'achale pus c'est promis. Écoute ben. J'ai jamais aimé ça, ces affaires-là. Ça date pas d'hier. Mes parents me disaient t'as-pas-besoin-de-ça-pour-t'amuser, va-jouer-dewor. Des fois, c'est sûr, j'aurais peut-être aimé ça en avoir pour m'amuser, pour rire ou ben pour passer le temps. Je m'occupais à d'autres choses pis c'est pas plus mal. Tsé chose, chuis pas une sainte c'est ben certain. Ça m'est arrivé d'en user chez une copine. Ses parents étaient plus permissifs. C'était rigolo deux minutes, au début, quand le buzz embarquait, mais je me suis vite rendue compte que ça nous rendait violentes et mesquines. Livides, même. Y'é où le fun là-dedans, hein? Ça fait longtemps, ça. Tu peux pas te fier à des vieux souvenirs comme ça. Anyway, tu sais comment que c'est avec toi, t'as oublié la moitié des affaires qui datent de plus de quinze ans. Trois anesthésies. Ben oui, tu dis ça à chaque fois, mais d'après moi, tu te souviens de ce que ça te tente de te souvenir tsé veut dire. Non, non. C'est pas ça. M'en souviens très bien. Ça m'a jamais tenté plus qu'y faut, c'est tout. Ben là y'é trop tard. Comment ça y'é trop tard? Y'é trop tard. Comment ça? Ça va embarquer d'une minute à l'autre. Watche ben ça... Hein? Qu'est-ce que t'as fait? Laisse-toi aller. Laisse-toi aller, laisse-toi aller, m'as t'en faire, moi crisse, des laisse-toi aller. Je t'ai dit que ça me tentait pas. Ça m'a ja-mais vraiment tenté, qu'est-ce que tu comprends pas là-dedans? Va t'acheter un cerveau, hostie. Attapeu. T'es prête? Tu vas t'amuser tu-seul, j'ai d'autres choses à faire. Attends une minute, tu viendras pas me dire que t'as jamais fait semblant d'être en trannnnnnnse, woahhh, en trannnnnse. Faut que tu shakes la tête absolument? Ça fait partie du délire? Ouaaaais, c'est ben certain. Quand t'es en transe, c'est un peu comme du délire. Tu bouges la tête, les bras, les jambes, le corps entier! Tu te laisses imprégner par la vibe, c'est puissant, c'est comme du gros 220 qui te passe dans le corps, woahhhh. Ça a l'air ben spécial, ton affaire, mais je réitère. Non merci. C'est ton tour, là! Tiens. Installe-toi. Ça va? Tu vas en voir de toutes les couleurs. Rouge, bleu, vert, jaune, orange, yeah! Ça va être fort. T'as rien connu de pareil! Les autres trips, c'est vieux et désuet! Checke ben ça. T'aimes ça quand ça groove, hein, ben ça va groover! Ah pis non. Reste pas assise. Lève-toi! C'est ça lève-toi, t'auras plus d'espace pour tripper. Hostie de niaisage. Laisse-toi aller que je te dis. J'suis pas loin. J'suis pas loin. Chuis juste derrière toi. Okay. Je sens que ça vient. Okay. Prépare-toi. C'est Paranoid! Paranoid! De Black Sabbath! Je te le dis, tu pourras pas t'en empêcher. M'empêcher de quoi?

J'ai passé 14 heures en ligne à jouer à Rock Band. J'ai mal au poignet, mal au cou, j'ai perdu toute sensibilité au bout de mes doigts. J'en veux plus. I WANT SOME MORE. I WANT SOME MORE. I WANT SOME MORE. J'ÉTAIS ENTRAIN DE DEVENIR UNE TUEUSE À LA GUITARE, ROUGE ROUGE ROUGE, ROUGE-JAUNE, WHAMMY, BLEU, BLEU, BLEU-ROUGE, WHAMMYYYYYYEAH. J'AVAIS LES YEUX INJECTÉS DE SANG, L'AORTE QUI PULSAIT À TOUT ROMPRE, OUAIS, QUELQUES HEURES DE PLUS ET JE PASSAIS AU NIVEAU EXPERT, faudait que tu manges, NON J'AI PAS FAIM, AMÈNE-MOI DE L'EAU, J'VEUX DE L'EAU, J'AI SOIF, tu joues depuis quand?, PARLE-MOI PAS, FAUT QUE JE ME CONCENTRE, t'as pas mal à la tête?, CHUT! CHECKE! LA CROWD EST EN FEU! J'AI ENVIE DE PISSER, FAUT QUE J'AILLE PISSER APRÈS C'TE TOUNE-LÀ, POSE-MOI UNE SONDE! BLEU-BLEU-ROUGE-VERT-VERT-VERT-WHAMMYYYYYY FUCK YEAH!

J'ai ramené le kit au vidéoclub et j'ai dit au commis c'est démoniaque ton affaire. Il a rit.



Je vous le dis, ça ressemblait à ça. La crowd pis toutte. Ouaaah.

Heureusement que je ne suis pas tombée dans ce funeste enfer. Le stade suivant aurait été Guitar Hero. Je serais devenue une loque humaine intraveineusée à l'amphétamine, sombrant dans les abîmes du jeu vidéo musical. (Soupir). Baaaaah. T'exagères. Non j'exagère pas. Un peu, quand même. Non. Pantoute. Tu vas me dire que c'est important de garder l'enfant-en-soi, c'est ça? Oui, bien sûr. Okay, okay. Arrête de parler. Tu veux pas savoir c'est quoi mon p'tit nom? Laisse faire.


18 commentaires:

Venise a dit…

Bah, le mal de cou, de coeur et de poignet est si intensément clair, c'est moins furieusement fumeux que n'importe quel puff qui fait juste de la boucane.

s.gordon a dit…

Tentation, quand tu nous guettes.

s.gordon a dit…

Euh. "Tiens", "guettes", j'sais pus.

Mistral a dit…

LYES!

s.gordon a dit…

La non-morale du non-récit : il faut apprendre à dire oui. Pas des non-oui. Juste oui. :D

Mistral a dit…

Surtout quand on te slippes un mickey...

s.gordon a dit…

Hein? Ah! :D

Yvan a dit…

On en livre des tonnes de ces jeux musicaux.Folie furieuse.
À chaque coup ça rate pas,ils ont la langue à terre et l'écume à la bouche quand on leur donne leur boîte musicale.

"Aaahh enfin,on vous attendait avec impatience,Yeah!"
Qu'ils disent avant que leurs globes oculaires ne sortent de leur orbite.

helenablue a dit…

Oups ! Puissant ce texte Sandy , je trouve !

gaétan a dit…

Me d'mandais aussi... :-)

s.gordon a dit…

L'écume à la bouche, j'en étais pas loin. Ex-cel-lent défoulement. Je le recommande, mais faut se dominer un minimum et aussi savoir réconforter les voisins qui manifestent leur mécontentement.

Y font de l'argent en maudit avec ça, hein, ben je le conçois aisément. Ceux et celles (comme moi) qui ne savent jouer d'un instrument mais qui adorent la musique ne peuvent pas ne pas aimer ça. Une scène, une foule, des tounes appétissantes, un choix d'instruments (j'avais une belle GRETSCH woah)... quand tu connais la toune, tu ne peux pas ne pas être en rythme (à moins d'avoir un problème neurologique non négligeable). T'arrives au solo pis ça déchire! Sans déc. Je me suis surprise à faire des-faces-de-guitariste-en-transe, oui oui, des faces lettes diront certains (d'autres - des filles surtout - diront que c'est incendiaire et hyper émoustillant), anyway. Je suis prête à aller témoigner dans des groupes de soutien.

McDoodle a dit…

Y'a un GHA dans un quartier industriel à Dorval. J'anime les mercredis.

s.gordon a dit…

C'est noté Miss Doodle. Grazie.

"Salut, je m'appelle Sandra. Je suis une ex RB addicted. Mon trip n'a pas duré longtemps, mais y'était intense en chien. Je viens ici parce que je suis à deux doigts de sombrer dans l'enfer du GH."

-Salut Sandra!

Flash Gordon a dit…

Wow! Très fort ce texte! Je croyais que tu avais sombré dans l'enfer des drogues dures! Je suis soufflé! T'es hot! Très drôle! Le parallèle entre les deux est flagrant mais tu as su le démontrer avec brio! Wow!

McDoodle a dit…

Je dis ça car ESTI QUE JE COMPRENDS ! N'AI FAIT QU'UNE FOIS AUSSI, ACCRO FINIE UNE SOIRÉE DANS UN TROU NOIR MÊME PU L'TEMPS DE BOIRE MON VERRE DE VIN. WO. Faut dire aussi que j'ai intensément tué des monstres dans une autre vie. Faque, GH, fatale rechute à 95 % ; )

s.gordon a dit…

Flash, merci! T'es smath. Je te fais un signe de devil gentil;)

Ouain, Miss, une animatrice addicted, ça promet :D Je vais cacher une console dans ma sacoche, on saura quoi faire pendant la pause.

(Tousse-tousse) (Ouain, GH, c'est bien? Pas essayé, mais on sait jamais. Si ça adonne de même, tsé, je me promène dans' rue pis youpelaï hey kossé ça ah ben gore don du GH, quel gaspillage laisser ça à terre, m'as le ramasser, c'est dangereux pour les enfants.)

Gomeux a dit…

Bon, jvas être l'exception qui confirme la règle j'imagine.

Ça a failli me rendre fou ct'ostie de jeu là! Gh.
Trop frustrant!
Asti, y a pas de cordes!
Des pitons en lignes, DANS L'AUTRE SENS!
C'est qui l'asti de moron qui a mis ça à l'envers??
Story of my life je joue ça avec les poils du culs d'habitudes!
Trois accords asti!
Là, la foule me hue, me hueee! Moi!
J'avais yenk le gout de péter la tite guitare, pis pas parce que ça faisait rockeur, cré moué sincère!

Bondance, chu rendu vieux...

s.gordon a dit…

Mais oui mais! tu es musicien toi.

Si les pitons sont pas enlignés comme du monde (ce qui semble être le cas), faut que le musicien se déshabitue et qu'il fonctionne selon le mode illogique d'un asti de moron qui a mis ça à l'envers. Exit les réflexes hein, fac ça part mal. Ce jeu-là est fait pour les non-joueurs-de-guitare-et/ou-de-basse, tu vois ben :D