C'est à peu près 120 piasses la tonne. Grosso modo c'est 80 si tu remplis ton pick-up. Ça, c'est pour la scrap scrap. Pour une scrap qui a de l'allure, c'est plus ou moins 4 piasses la livre. Cop, aluminium. Vous pouvez ben courir les poteaux. Moi, la scrap scrap, ça me plaît.

31.10.10

L'EXPRESSION DU DIMANCHE (II)



« T'es pas barré à quarante, toé! »


Avoir de l'audace, ne pas être gêné. Mais d'où vient le quarante?

20 commentaires:

helenablue a dit…

Ben là, j'en ai aucune idée! Un truc de marin?

s.gordon a dit…

Quarante marins?

Gomeux a dit…

40 Km/h pardi!

s.gordon a dit…

Genre pas de limite au niveau du retient-ben? Okay ouin.

McDoodle a dit…

Le party peu finir assez raide quand on s'retient pas. Comme l'autre fois, on est v'nus trop vite. Pis là, j'ai les Blues.

s.gordon a dit…

On essaiera moins vite la prochaine fois. L'important c'est que ça ne s'interrompe pas à l'entrée, pis que ça ne se barre pas en cours de route. Si ça finit par des bleus, ben, on mettra ça sur le compte des pas-barrés-à-quarante.

helenablue a dit…

Lyes!

s.gordon a dit…

;)

É. a dit…

40% d'alcool, à mon humble avis.

Le plumitif a dit…

j’arrive un peu tard mais là c'est Gomeux qui tape dans le mille, à une conversion près... c’est une vieille expression fa que c’est des miles à l’heure… selon Raoul Lapointe qui a pondu un petit dictionnaire du parler populaire au Québec, être barré à quarante, ça veut dire : être lent, peureux, comme un char qui peut pas aller à plus de 40 miles à l’heure. mais, quand même, McDoodle a du pif vu que Léandre Bergeron, lui (j’ai parlé de son dico l’autre fois), ben, curieusement, il parle juste de « pas barrée à quarante » et selon lui ça veut dire : une femme qui manifeste facilement sa sexualité… too quick Bergie man…

Yvan a dit…

:o)

J'crois que c'était 40 milles
à l'heure dans l'temps mais
je suis pas certain.
Ça doit provenir d'un véhicule
lourd du temps ek une barrure,
genre une "bolt" dans l'prélart.

Ce qui n'est pas le cas qui
nous préoccuperait si on remettait
ça!

MakesmewonderHum a dit…

Criss! Ch'tu si vieux que ça?
La vitesse des autobus (transport en commun) et des camions poids lourd étaient limitée "mécaniquement" à quarante milles à l'heure (+- 70 KM/H)en raison du piètre systhème de freinage de l'époque. "Débarrer l'truck" comme il se disait dan'l temps était juger téméraire, de là l'expression.

s.gordon a dit…

J'aime ton humble avis, Éric.

Mais Gom a l'air sûr de sa shot. Yvan pis MmwHum aussi. Intéressante conversion bergeronne apportée par le Plumitif... Merci pour les réponses, messieurs.

Fait que. On oublie les quarante marins aux moeurs dissolus.

À moins que quelqu'un y tienne.

Gomeux a dit…

C'était évidemment 40 miles à l'heure.
Pardon, et merci pour la mise en contexte les aminches, la bolt pis toute.

Le plumitif a dit…

ouais, avec la bolt là, non seulement on sait à quoi le 40 fait référence mais, en plus, pourquoi c’est précisément 40 et pas 30 ou 50… ah! la longévité, ça a du bon quand même! : )

manouche a dit…

Quarante voleurs? ça laisse Baba.

helenablue a dit…

Et les quarante rugissants?

s.gordon a dit…

Come on, les filles.

;)

McDoodle a dit…

Miaou.

s.gordon a dit…

Roaawr.