C'est à peu près 120 piasses la tonne. Grosso modo c'est 80 si tu remplis ton pick-up. Ça, c'est pour la scrap scrap. Pour une scrap qui a de l'allure, c'est plus ou moins 4 piasses la livre. Cop, aluminium. Vous pouvez ben courir les poteaux. Moi, la scrap scrap, ça me plaît.

23.2.11

COURROUX, EXASPÉRATION, ROGNE, MACHIN


La dernière fois que j'ai perdu quelque chose appartenant à la catégorie perds-pas-ça-parce-que-c'est-pas-donné, combinée avec la catégorie tu-perds-ça-et-ça-t'enrage-un-poil-pas-pire, c'était une passe de métro mensuelle de la STCUM. À l'époque j'habitais sur Préfontaine coin Ontario, dans un petit appartement trop coloré de biais de Chez Clo, et je vivais d'un décadent revenu de prêts étudiants et d'une job à temps partiel dans un magasin de sport/chasse/et pêche dans le bas de la ville. C'était il y a mille ans. Courroux, exaspération, rogne, machin.

C'est paske j'ai pas l'habitude de perdre mes affaires, tsé.

Mais là, là, là, ça fait trois jours que je cherche désespérément une affaire appartenant à la catégorie perds-pas-ça-parce-que-c'est-sans-prix, combinée avec la catégorie tu-perds-ça-et-ça-t'enrage-à-la-puissance-mille, celle qui te fait charroyer-les-meubles-de-tout-bord-tout-côté, fouiller-dans-les-racoins-les-plus-improbables, au-cas-où, tsé, et ce, six-fois-par-jour-depuis-trois-jours, à égrainer-les-très-gros-mots-puis-à-implorer-Saint-Antoine-de-Padoue, à reprendre-à-l'inverse-et-à-l'endroit, à-mille-reprises, en vain.

Sacrament.

Je voudrais m'acheter douze mille passes de métro de la STM et les perdre une après l'autre, après l'autre, après l'autre, n'importe où dans la ville, ou ailleurs, et répéter la boulette quinze millions de fois, plutôt que ça.


J'offre : Deux douzaines de pots Mason de chili con carne fait maison, ou bedon du boeuf bourguignon, une bouteille de Dewar's, du gros gin ou une douze de Laurentide tablette. Je gratte votre entrée pendant l'hiver pour les dix prochaines années à venir ou je garde vos kids jusqu'à ce qu'ils soient prépubères.


14 commentaires:

Gomeux a dit…

Chère, kessé t'as perdu?

helenablue a dit…

Mon commentaire sur "verres à moutarde, crème de menthe et luminothérapie" est parti aux oubliettes du net, un bogue sans doute. j'espère que celui sur "courroux, exaspération, rogne, machin" ne subira pas le même sort car alors de bleu je verrais rouge!

:-)

Bon, et sans vouloir le faire catégorie pépette-nénette-curieuse-aimant-savoir, c'est quoi cette chose qui quand-tu-là-perds-t'enrage-puissance-mille, cette chose qui te fait faire des propositions indécentes et inconsidérées comme garder des enfants jusqu'à ce qu'ils soient prépubères, ça doit être plus que d'importance, valeur sentimentale sans doute!

Hum, je te souhaite de la retrouver dare-dare avant que tu ne perdes totalement ton sang froid!
Je suis même prête à sauter dans le premier avion pour t'éviter cela, si je ne savais déjà que tu as certainement épluché ton espace dans les moindres recoins! Pense à Poe, tu sais, la lettre...

Ne baisse pas les bras trop vite, elle va forcément remonter cette affaire là!

Je t'embrasse,
Blue

MakesmewonderHum a dit…

__Mais de quécé cé que vous pensez que quécé qu'a perdu, pour nous offrir de garder nos kids jusqu'à ce qu'ils soient prépubères?

__R'gâre déhors, girl, ya déjà une file de trois coins de rue, de pôpas pis de mômans pour t'aider à chercher la patente!

s.gordon a dit…

Un hostie de cahier de notes à une piasse, Gom. Mais les pages n'étaient pas vierges. :/

Je vais m'en remettre. Mais ça m'écoeure pareil.

Blue, ton commentaire est effectivement passé par une craque du plancher. L'ai jamais vu... Hum. Moi aussi je voudrais retrouver ça dare-dare, mais ça s'enligne par là. Life is life, comme disait cette excellente chanson des mystérieuses années 80.

MmwH : Argh. Mais qu'ai-je fait là? Pardonnez-leur car ils ne savent pas ce qu'ils font...

s.gordon a dit…

Moi aussi je voudrais retrouver ça dare-dare, mais ça s'enligne par là.

Maudit que j'aime ça quand je suis positive sans m'en rendre compte.

My a dit…

M'en va t'trouver ça, moi Mam'chose! Garde mes kids pis moé j'vais élucider le mystère de la disparition du dit-cahier. Ah oui, fais attention, mon plus jeune a tendance à mordre, pis mon plus vieux a un trouble de déficit d'attention avec hyperactivité..!

Gomeux a dit…

J'ai ma théorie sur les choses écrites qu'on perds, c'est pour qu'on en écrive d'autres.
J'ai pas raconté ça, mais j'ai tout effacer mon ordi par erreur y a 4-5 mois.
J'essayais d'installer Windows sur mon mac et comme Windows c'est pas de la crisse de marde, ben, j'ai tou perdu.
TOUT.
Sauf ce que j'avais sauvegardé avant, quand même je suis pas con.
Bref, j'ai perdu un texte ou deux qui trainait dans mon ordi depuis 5 ans, ça m'a fait chier, puis je me suis dit, bon débarras.
On repart ça en neu.

Peut-être que ça ne s'applique pas à ton ti-cahier, remarque.
Un cahier de recettes de ma grand-mère, je voudrais pas perdre ça...

s.gordon a dit…

Hum. Je reconsidère ma dernière offre, My.

s.gordon a dit…

Ish. Perdre le contenu de sa machine, c'est loin d'être rigolo. On a beau faire des sauvegardes de temps en temps, mais on en perd toujours des bouts. Je compatis. Ça m'est déjà arrivé. D'habitude j'ai du papier en back up, mais là c'est le papier qui a foutu le camp.

La théorie du redémarrage en neu me semble être une alternative pleine de bon sens, Gom. La seule, aussi.

Yvan a dit…

Tu l'as pas retrouvé?

s.gordon a dit…

Eh non. J'y compte plus.
Faut faire avec. Ou sans. :)

s.gordon a dit…

L'ai retrouvé. Y'était dans le tiroir à cochonneries de la cuisine. Tordu entre les dépliants de resto, des chandelles pis des clés qui servent pus à rien.

Fait beau dans mon coeur.

Gomeux a dit…

Vive le printemps et toutes les découvertes qui s'amène avec.
Bonne ou mauvaise.
Odorante dans le bon sens ou puante.
Oué!

s.gordon a dit…

You said it. Vive le printemps, ouais monsieur!