C'est à peu près 120 piasses la tonne. Grosso modo c'est 80 si tu remplis ton pick-up. Ça, c'est pour la scrap scrap. Pour une scrap qui a de l'allure, c'est plus ou moins 4 piasses la livre. Cop, aluminium. Vous pouvez ben courir les poteaux. Moi, la scrap scrap, ça me plaît.

24.7.09

ES CANTO DE MUDO

Le clip est jouli.

J'ai hâte d'aller me baigner dans un lac moi aussi. Je vais garder le Kutex sur mes orteils, ça va faire comme des Rapala plongeants. Si je bouge pas ça va attirer des poissons. Quand je serai tannée je vais courir au ralenti. Faire remonter la cochonnerie. Marcher sur des roches gluantes aussi. Prendre mon souffle, me mettre la tête dans l'eau, et ouvrir les yeux pas longtemps - juste pour dire. Me laisser flotter sur le dos et regarder les nuages en forme de plein d'affaires. M'asseoir dans un pied d'eau, ne pas bouger et observer un banc de ménés. Essayer de deviner la profondeur du lac en considérant les montagnes. Tester l'écho de mon rire sonore et gai. Me lever, parce qu'il commencera à faire noir et que j'aurai faim. Et escouer le sable de mon costume de bain.

Non mais hostie que ça dort bin.

10 commentaires:

Mistral a dit…

Si ça mord, retiens le test d'écho de ton rire sonore et gai le temps que je te passe l'épuisette aux pieds: swingue dans chaloupe, puis je décroche ta pêche de tes orteils, puis j'assomme tout ce qui grouille avec la rame si cela est couvert d'écailles et dénué de Cutex, et après ça tu crieras, quand tu cries avant on finit toujours pas souper de filets de ménés et tu prends les gargouillis de mon estomac pour l'écho de ton rire sonore et gai!

helenablue a dit…

Le clip est jouli, oui, la voix de Lhasa envoûtante l'eau enivrante et le tamisé de la lumière comme en rêve tout cela a presque un côté divin.

Ton texte te ressemble, je sais pas comment dire pourtant que de ce que je ressens de toi,

l'aspiration et l'inspiration, comme une respiration et l'action dans le verbe!

Cette note est riche et profonde.
Merci Sandy.

xx
Blue

Venise a dit…

Des pensées rêvées gigognes. Clip à contre courant. Vive les Cour à scrap de ce monde, on n'y perd jamais ses pas.

s.gordon a dit…

J'accroche une couple de leurres de toué couleurs sur mon costume de bain Christian, pis à Go tu me hisses de là stp okay avant que je finisse unijambiste ou pire - femme-tronc. Ça sera pas juste du tartare de ménés pis de la galette de sarrasin qu'on va manger pour souper. Oh non.

(Au pire, si tu m'échappes genre, y'a une canne de sardines et des biscuits Soda dans le coleur en dessous de la table à pique-nique. Pis tu vas voir, le coucher de soleil est beau sans bon sens.)

Héléna :) La voix de Lhasa est effectivement envoûtante. J'adore les voix graves.

Joli le clip, hein Venise. C'est beau la mer bien sûr, mais les lacs, calmes et sombres, m'apaisent et me comblent de bonheur. J'suis due en !"//(**& pour des vacances ;)

s.gordon a dit…

*/!!7 de *%"! de "*&?/!"!!

Uhm. Ça fait du bien. J'abuse peut-être un peu ces temps-ci.

helenablue a dit…

:-)

Appels d'air a dit…

Je préfère la voix et la musique, non?
Baltha

s.gordon a dit…

Bien entendu Baltha. C'est un tout indissociable.

Mais là c'était surtout un prétexte pour me traduire un brin. ;)

Yvan a dit…

Une traduction si belle
que je m'y baignerais.

s.gordon a dit…

;) Tiens, tu me donnes le goût de chanter ça :
J'ai la mémoire des eaux où je me suis baignééée
Maintenant que tu vis, que je rêve à la foiiis
Tout mon être voudrait que tu sois le dernier,
Nataaaq...